<< Retourner aux Histoires de la communauté

Un homme d’Edmonton se rase la barbe en sautant en parachute pour recueillir des fonds pour Cancer de l’ovaire Canada

L'histoire de Stan Standing 

Edmonton, Alberta
6 août 2017

Stan Standing devait raser sa magnifique barbe avant de commencer un nouvel emploi, mais il a décidé d’en faire un événement. Ayant récemment perdu sa tante, une femme « à l’esprit d’aventure », des suites du cancer de l’ovaire, il a décidé de lui rendre hommage en recueillant des fonds pour Cancer de l’ovaire Canada.

Mais il ne voulait pas organiser une activité de collecte de fonds ordinaire – ou une séance de rasage ordinaire. Stan souhaitait attirer l’attention sur cette cause en filmant une vidéo le montrant en train de raser sa barbe en plein ciel, après avoir sauté d’un avion à 10 000 pieds. Il a lancé une campagne sur GoFundMe dans le but de recueillir 5 000 $, et a promis aux donateurs de partager une vidéo de l’événement dès qu’il aurait atteint son objectif.

Stan5.jpg
Stan Standing, ou “Stanimal” comme l’appellent ses amis, est connu pour sa joie de vivre et son esprit d’aventure. Il a commencé une campagne GoFundMe pour collecter des fonds en l’honneur de sa tante qui est décédée du cancer de l’ovaire il y a un an, en promettant de se raser la barbe en sautant en parachute. 

« Je ne pouvais imaginer une meilleure façon de rendre hommage à l’esprit d’aventure de ma tante Lynn que de me raser la barbe en descendant vers la terre à près de 200 kilomètres à l’heure », déclare-t-il.

Lynn Standing-Whiten, la tante de Stan, est décédée l’année dernière du cancer de l’ovaire. « Elle combattait la maladie depuis cinq ans et nous avions organisé une grande fête de famille à cette époque l’année dernière. Malheureusement, elle n’a pas été de la partie. La réunion de famille s’est plutôt transformée en funérailles. Cette année, je n’ai pas pu me rendre à Whitehorse pour célébrer sa vie en août, mais je voulais quand même faire quelque chose pour démontrer mon amour et appuyer ma famille. »

Stan3.jpg
La cousine de Stan Standing, Darcy, et son oncle Roy assis sur un banc le long du sentier à Marsh Lake, Yukon dédié à feu sa tante Aunt Lynn Standing-Whiten.

La tante de Stan était une véritable inspiration, non seulement pour lui, mais pour tous ceux qui la rencontraient. L’une des premières femmes électriciennes ayant travaillé dans les Territoires du Nord-Ouest et au Yukon, elle était une vraie pionnière. « C’était une femme remarquable. Elle était très aimante et adorait la vie. Une de mes photos préférées la montre faisant du deltaplane dans une vallée entourée de montagnes, le visage illuminé d’un grand sourire. Elle m’a toujours encouragé à poursuivre mes objectifs et à réaliser mes rêves. »

Stan semble avoir hérité de son esprit d’aventure. Avant de découvrir le saut en parachute, l’un de ses passe-temps préférés était le vélo de montagne, qu’il a notamment pratiqué dans le désert du Sahara. « Beaucoup de mes amis ont eu des enfants... C’est alors que j’ai vendu mon vélo et que j’ai décidé de commencer à sauter en parachute. J’ai toujours été fasciné par les nuages et le ciel. »

Stan affirme que tout le monde devrait essayer le saut en parachute au moins une fois dans leur vie. « L’anticipation de votre premier saut en tandem est surréaliste… Quand les portes de l’avion s’ouvrent et que vous regardez en bas, vous ressentez un mélange de peur et de fébrilité. C’est alors que vous comprenez que le moment est vraiment arrivé. Mais la peur reste dans l’avion. Tout ce qui vous reste, c’est un sentiment enivrant. Vous vous sentez comme Peter Pan qui vole dans les airs. Et lorsque le parachute se déploie et que tout est calme et tranquille, vous éprouvez une extraordinaire sensation de plénitude et vous découvrez la plus belle vue de toute votre vie. C’est l’une des expériences les plus géniales au monde. »

Pour se filmer en train de se raser, Stan a fixé une caméra GoPro sur sa poitrine. L’instructeur Lyal Wadden chez Skydive Eden North a également filmé Stan durant son saut. « Je chante aussi une chanson en me rasant, mais je ne veux pas dévoiler la surprise tout de suite », ajoute Stan. Une vidéo de présentation est diffusée sur YouTube, mais les supporteurs devront attendre que Stan ait atteint son objectif de collecte de fonds de 5 000 $ pour visionner toute l’expérience, et découvrir la chanson qu’il chantait.

Il demande un don de 1 $ et incite ses abonnés à partager la vidéo pour préserver la mémoire de sa tante. Il offrira également une œuvre d’art originale de peinture en aérosol – un autre de ses passe-temps – à ceux qui feront un don de plus de 100 $.

Stan s’est inscrit à la Randonnée de l’espoir de Cancer de l’ovaire Canada avec son équipe, Shave Cancer 10000ft, pour continuer à sensibiliser la population et à recueillir des fonds pour vaincre cette maladie. « La vie est fantastique, et il faut vivre le moment présent. C’est ainsi que je mène ma vie. Vous ne savez jamais quand ces moments deviendront des souvenirs », déclare Stan.

Au Canada, 2 800 femmes reçoivent un diagnostic de cancer de l’ovaire chaque année, et 56 % d’entre elles ne survivent pas au-delà de cinq ans. La Randonnée de l’espoir de Cancer de l’ovaire Canada aura lieu le 10 septembre au Parc Kinsmen d’Edmonton, et dans plus de 35 communautés d’un bout à l’autre du pays. C’est la seule marche au Canada visant à braquer tous les projecteurs sur le cancer de l’ovaire et à recueillir des fonds pour vaincre cette maladie. Cette année, joignez-vous à Stan et à son équipe, Shave Cancer 10000ft. Inscrivez-vous ou faites un don dès aujourd'hui.


COMMANDITAIRE MÉDIA National
Partenaire exclusif de compagnie aérienne