<< Retourner aux Histoires de la communauté

Les participants de la Randonnée de l’espoir de Halifax rendent hommage aux femmes atteintes du cancer de l’ovaire

L'histoire de Nadia Hiller

Halifax, Nouvelle-Écosse
9 août 2017

Comme la majorité des jeunes de 33 ans, Nadia Hillier travaillait fort pour lancer sa carrière, aimait passer du temps avec ses amis et espérait fonder un jour une famille. Mais un diagnostic de cancer de l’ovaire soudain a bouleversé ses plans et l’a incitée à chercher désespérément à contacter d’autres femmes de son âge vivant la même situation qu’elle.

« On m’a dit que je n’aurais jamais d’enfants parce que mon cancer avait été diagnostiqué à un stade avancé et que je devais commencer la chimiothérapie et subir une intervention chirurgicale immédiatement, déclare-t-elle. J’ai fait des recherches en ligne pour entrer en contact avec d’autres femmes de mon âge qui avaient vécu cette expérience. »

C’est alors qu’elle a découvert la Randonnée de l’espoir de Cancer de l’ovaire Canada, une activité nationale qui se déroule dans plus de 35 communautés d’un bout à l’autre du pays, et dont tous les profits sont utilisés pour vaincre la maladie. Elle s’est inscrite à la Randonnée de Halifax, même si elle avait déjà commencé la chimiothérapie et qu’elle devait subir une intervention chirurgicale le mois suivant.

« Mon père m’a poussée dans un fauteuil roulant parce que je n’étais pas assez en forme pour marcher après mon traitement. J’ai été entourée par ma famille et mes amis le jour de la Randonnée. Cela a changé ma vie. Je me sentais tellement forte. »

Nadia3.jpg
Nadia Hillier marche avec son équipe, Nad’s Teal Warriors, à la Randonnée de l’espoir de Cancer de l’ovaire Canada à Halifax, en Nouvelle-Écosse, en septembre 2016.

Nadia a également entendu parler d’Elly Mayday, une mannequin canadienne qui a reçu un diagnostic de cancer de l’ovaire à l’âge de 25 ans et qui est devenue une défenseure passionnée des femmes atteintes de cette maladie. « Elly a été la première personne que j’ai rencontrée qui avait vécu quelque chose comme moi. Elle m’a beaucoup encouragée et elle m’a envoyé un colis rempli de petits cadeaux et d’un message avant mon opération. J’ai été vraiment touchée. Ça m’a fait du bien de rencontrer une personne qui comprenait ce que je vivais. »

Nadia participe à la Randonnée de l’espoir depuis son diagnostic en 2014. Au cours des 16 dernières années, la Randonnée a permis de recueillir plus de 23 millions de dollars pour les activités de soutien, d’information et le financement de la recherche, toujours essentielle.

« Entourée par une équipe qui exigeait du changement et suscitait l’espoir, je me suis sentie appuyée et forte, déclare Nadia. C’est une excellente occasion de revoir les autres membres de la communauté, de rencontrer de nouvelles survivantes et d’apprendre que certaines sont malheureusement décédées au cours de l’année. Mais nous portons le flambeau pour elles et nous perpétuons leur mémoire. »

Cette année, Nadia se sent plus optimiste que jamais et est heureuse de marcher avec son nouvel époux, Jean-François Pelletier, à ses côtés. « Il m’appuie beaucoup et il participera à la Randonnée avec moi encore cette année. J’espère que cela inspirera d’autres femmes à exiger du changement. »

Au Canada, 2 800 femmes reçoivent un diagnostic de cancer de l’ovaire chaque année. Plus de la moitié de ces femmes ne survivront pas au-delà de cinq ans. La Randonnée de l’espoir de Cancer de l’ovaire Canada réunit des gens qui prennent des mesures positives pour les femmes atteintes de cette maladie. Elle se déroulera notamment à Salter Green, dans le secteur riverain d’Halifax, le 10 septembre. Inscrivez-vous ou faites un don dès aujourd'hui.


Partenaire exclusif de compagnie aérienne